Edit me in the Theme Customizer

Clos des Capucins

histoiremanoir

Un grand couvent des Capucins fut construit au début du XVII ème siècle à Chinon, en réponse à la présence des Protestants qui, à cette date, étaient arrivés jusqu’à la ville voisine de Saumur.

Jean Delahaye

Jean Delahaye

Joseph-François Leclerc du Tremblay, dit le Père Joseph (1577-1638), Capucins lui-même, a géré ce projet. En 1610 il est nommé gardien du couvent des Capucins. Le Père Joseph était le conseiller et confident du Cardinal de Richelieu, son « éminence grise ».

Le Cardinal de Richelieu était le principal ministre de Louis XIII à partir de 1624. Le Père Joseph dès cette époque, était le ministre des affaires étrangères officieux. Il a créé un vaste réseau d’informateurs grâce aux monastères des Capucins implantés à travers toute l’Europe. En 1616, avec le duc de Nevers, il réussit à convaincre le Pape d’envisager une croisade contre les Turcs par une sorte de nouvel Ordre des Templiers, la Milice Chrétienne (Militia Christiana composée de catholiques et de protestants), projet qui avorta en 1618.

Le couvent a été détruit pendant la Révolution. Mais l’emplacement des parcelles de vignes dans le Clos est sans doute inchangé, ainsi que la cave d’élevage creusée dans le tuffeau. Je n’ai pas encore trouvé de dessins du Clos des Capucins à Chinon à cette période, avant que la Révolution détruise la maison conventuelle, l’église et les chapelles. Cependant on sait grâce à « une déclaration de biens meubles et immeubles » de 1790, juste avant la Révolution, que le couvent comportait une trentaine de lits, un grand réfectoire et une écurie.

Le manoir actuel sur le domaine, fut construit au 18 ème siècle avec une vue imprenable sur la ville de Chinon, la Vienne et le château de Chinon. Le bâtiment a été modifié au XIXème siècle.

Jean Delahaye

Jean Delahaye