Edit me in the Theme Customizer

Le vignoble

Depuis les années 1980, alors que j’étais caviste chez Lucien Legrand à Paris, rue de la Banque (2e), puis journaliste pour La Revue du Vin de France, j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt, une poignée de vignerons qui se tournaient vers la culture biodynamique. Au fil des années, j’étais convaincue que cette méthode de culture permettait à leurs vins de s’exprimer avec plus d’intensité, d’harmonie et de profondeur. Lorsque je me suis installée au Clos des Capucins, j’ai tout de suite basculé le vignoble en biodynamie. Le domaine clos de mur compte 1 ha 40 de vignes séparées en quatre parcelles bien distinctes, chacune entourée de buissons, de bois et de jardins : ainsi, chacune d’entre elles possède son petit éco-système. Le vignoble – qui domine la Vienne – bénéficie d’un petit micro-climat avec des raisins qui mûrissent bien. La luminosité de la Vienne, qui coule donc en bas de la colline, est bonne pour la photosynthèse. Les parcelles, en pente, bénéficient toutes d’un vent léger qui aide à sécher les feuilles après les pluies.

La vigne

A Chinon, pour les vins rouges, il n’y a qu’un cépage : c’est le cabernet-franc, cépage qui produit des vins d’une grande élégance dès lors que les raisins sont mûrs. Au Clos des Capucins, les vignes ont entre 30 et 80 ans, avec des remplacements de pieds tous les ans.

Le terroir

Il est argilo-calcaire sur un sol peu profond pour arriver très rapidement sur le sous-sol calcaire, le tuffeau.

Le sol

Ma première préoccupation était de ramener de la vie dans la terre. De ce fait, j’ai, dès le début, limité au minimum le passage du tracteur, en particulier à cause de son poids qui tasse les sols et empêche l’activité des vers de terre, voire même les font migrer ailleurs, alors que ce sont eux qui font vraiment tout le travail d’aération du sol : leur vie est ainsi facilitée.

Isis, le cheval de labour

Dans mes vignes, un des meilleurs moments de l’année, c’est la présence d’Isis quand elle débarque pour travailler la terre. Elle le fait avec une puissance étonnante et, dans le même temps, elle prête naturellement une grande attention aux ceps. Au début de cet hiver, une scène étonnnante est venue ponctuer son travail lorsqu’un marcassin est apparu dans les vignes et a suivi Isis toute la journée, profitant ainsi des insectes réveillés par la charrue.

Biodynamie

La biodynamie, c’est un peu comme l’homéopathie. Vous utilisez un tout petit peu de produit naturel – comme une cuillérée à soupe de silice en poudre diluée dans un demi-tonneau d’eau – que vous aspergez sur un hectare de vignes. J’ai franchi le pas entre observer et traiter grâce à l’aide de Guy, que j’ai surnommé « mon druide » ! La première année, il arrivait avant le lever du soleil pour m’aider à faire les préparations que nous pulvérisions ensuite sur les vignes au lever du soleil. Des moments intenses de beauté. Les préparations biodynamiques que j’utilise : – Une tisane de preÍle (que je cueille le long des rivières et que je fais sécher) – 2 à 3 cuillérées de silice par an – Quelques poignées d’un mélange de bousse de vache et de différents plantes. A part ces préparations, j’utilise de la bouillie bordelaise. C’est toléré par les organismes bios. Une alternative fiable pour nos régions humides n’a pas encore été trouvée.

La vinification – Le vin

triraisin Ma première vendange au domaine date de 2011. Vendanges-Fiona-2013_367---copieLes raisins sont vendangés à la main par la famille et les amis. Le Clos des Capucins est vendangé dans une matinée. Les grappes sont triées à la main pour éliminer les éventuelles baies pourries, les feuilles et les insectes. Les raisins sont ensuite égrappés à la main, ou à la machine. Ils sont mis dans une cuve. Le temps de macération varie selon le millésime. Le 2011 a macéré un mois, le 2013 juste 10 jours. Puis, le vin est élevé dans des fûts de chênes dans la cave fraîche creusée dans le tufeau sous une parcelle de vignes. Là, il évolue le temps qu’il faut, entre 6 et 24 mois, avant d’être mis en bouteilles.

Les fûts

Je ne voulais pas de fûts neufs. Avec le fût neuf, le boisé domine trop un cépage discret comme le cabernet-franc. Du coup, je me suis mise à la recherche de fûts de qualité d’un deuxième vin. Pas une simple affaire. En définitive, j’ai acheté des fûts au Domaine de la Romanée-Conti, m’assurant ainsi d’une vraie qualité du bois.

Description du vin